Histoire d'économie

09/06/2014

Histoire d'économie

M. Perron affirme dans le Progrès du 2 septembre que son opposition à la réforme des rythmes scolaires est économique et non politique. La gestion du budget municipal est une question de choix. Dès sa prise de fonction M. Perron a fait adopter par sa majorité municipale une augmentation annuelle des indemnités des élus de près de 35 000 euros. Effectivement les activités périscolaires coûteraient cher aux contribuables villerestois, sensiblement un montant identique à cette augmentation.

Vous trouverez ci-dessous le détail des indemnités des élus et la comparaison entre l'équipe de M. Perron et l'équipe précédente de Mieux Vivre à Villerest.

Equipe Perron : incapacité à prévoir des activités périscolaires Le chemin de la tuilerie ré-ouvert à la circulation