Laïcité et neutralité des élus

05/04/2016

Laïcité et neutralité des élus

Cérémonie de commémoration de l'Armistice du 8 mai 1945

Le Maire a associé le conseil municipal à une invitation à la cérémonie du 8 mai. En soi la démarche est légitime et louable.

Cependant, cette invitation informe qu’une messe est célébrée à cette occasion. Sur le site internet communal, l’office religieux est pleinement intégré dans la commémoration du 8 mai. 

 

Dimanche 8 mai :

Cérémonie de commémoration de l'Armistice du 8 mai 1945

Messe à l'église Saint-Priest à 10h45 suivie à 11 h 45 de la cérémonie avec discours et dépôt de gerbes au monument aux morts place de l'église

 

Cette information nous paraît contraire au principe de laïcité comme le précise l’Observatoire de la laïcité dans une lettre adressée aux Maires en date du 12 octobre 2015 (www.laicité.gouv.fr)

 

 

De plus, l’AMF, Association des Maires de France,  préconise ,  dans son vademecum de novembre 2015 à propos de la neutralité des élus :

 

« Les élus et tout particulièrement le Maire et les adjoints, se doivent d'adopter une attitude personnelle neutre et laïque dans l'exercice de leurs fonctions. L'AMF invite les élus, dans leur action publique, à s'abstenir de faire montre de leurs propres convictions religieuses ou philosophiques. ..

Dans ce cadre, la participation à des cérémonies religieuses, en tant qu'élu, devra se faire dans le strict respect de la neutralité républicaine, c'est à dire sans manifestation de sa propre croyance ou non-croyance ».

 

Conscients qu’il est difficile de toujours maîtriser sa communication dans les moindres détails, nous pensons néanmoins que,  sur ces sujets de société, une plus grande vigilance s’impose afin de ne heurter aucune sensibilité.

 

Les élus de la minorité municipale.

Le coq de Saint Priest Equité de traitement des associations ?